La Nouvelle-Zélande est une destination de rêve qui requiert une visite au moins une fois dans la vie. Au sud-ouest de l’océan Pacifique, elle se distingue surtout au niveau naturel. Le pays des kiwis regorge en effet de beaux paysages naturels. Pour en avoir un aperçu, il n’y a rien de tel que de visiter ses parcs nationaux. En voici deux parmi les immanquables.

 Visiter le parc Abel Tasman en Nouvelle-Zélande

Explorer le parc Abel Tasman au cours de votre séjour en Nouvelle-Zélande que vous pouvez organiser avec un voyagiste, comme sur https://www.prestige-voyages.com/nouvellezelande, est la promesse d’un dépaysement total. Localisé au nord de l’île du Sud, le nom de ce parc est un hommage à Abel Tasman, le premier explorateur européen qui a découvert le pays du long nuage blanc. Ce parc national se caractérise par sa beauté. Ses terres fermes sont couvertes de végétations luxuriantes. Son littoral est formé d’une belle étendue de sable orangé poudreux au lagon turquoise et transparent.

Outre sa splendeur, le parc Abel Tasman se démarque aussi par sa taille. Ne couvrant que 225 km² de superficie totale, le parc Abel Tasman se trouve à la dernière place des parcs nationaux néo-zélandais par la grandeur. Toutefois, plus de deux cents milliers de visiteurs s’y rendent chaque année. Il va sans dire que le site est de loin le parc national le plus populaire du pays des kiwis.

Au sein du parc, aucune route n’a été aménagée. La randonnée est donc la meilleure façon de l’explorer. Vous y trouverez d’ailleurs plusieurs parcours de randonnée. Parmi eux, l’Abel Tasman Coast Track est sans conteste le plus spectaculaire et certainement un incontournable. Il est possible de le parcourir, quel que soit le niveau du randonneur. En effet, il s’agit d’une randonnée facile. Serpentant au milieu des fougères, le chemin ne monte pas au-delà de 150 m de dénivelé.

Découvrir le parc national de Tongariro

Fondé en septembre 1887, Tongariro est le parc national le plus âgé du pays des kiwis. Faisant partie des plus connus, il figure aussi parmi les plus impressionnants à découvrir en Nouvelle-Zélande. Grâce à ses richesses naturelles et culturelles, l’UNESCO l’a reconnu en 1990 comme étant un patrimoine mondial. Vous le trouverez à quelques kilomètres du lac Taupo. Au départ de Wellington, le parc est à 320 km au nord. Si cependant vous choisissez Auckland comme point de départ, il est à 330 km au sud.

Au parc de Tongariro, 3 volcans dominent. Il s’agit de Tongariro, Ngauruhoe et Ruapehu. Appartenant à un massif volcanique long de 2 500 km, ils sont encore en activité. Parmi eux, le volcan Tongariro, duquel le nom du parc a été tiré, se démarque. Sa particularité ne réside pas toutefois dans son altitude. Avec ses 1 967 m d’altitude, plusieurs volcans néo-zélandais le dépassent largement. Sa spécificité demeure plutôt dans ses paysages incroyables.

Parmi les plus connus, il y a les lacs de Tama, les chutes de Tawhai, le lac bleu. Une mention spéciale doit être faite concernant les fameux lacs émeraude auxquels vous pouvez accéder en empruntant l’une des randonnées les plus célèbres au pays des kiwis. Il s’agit du Tongariro Alpine Crossing qui se parcourt en aller simple. Totalisant près d’une vingtaine de kilomètres, la randonnée dure en moyenne sept heures de marche et va de Mangatepopo à Ketetahi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here