Madagascar est un endroit fascinant, pas uniquement pour ses biodiversités naturelles, mais aussi pour sa richesse culturelle. Le peuple malagasy est d’origine métissée à la fois africaine et asiatique. Un peuple bienveillant et accueillant qui n’hésite pas vous faire découvrir leur culture dans toute sa splendeur. 

L’Artisanat malagasy, une source d’inspiration pour les artistes étrangers

L’artisanat est une ressource économique rurale qui s’étend en ce jour au cœur des grandes villes de la grande île. Les plus connus des œuvres artisanales se basent surtout sur le développement des outils agricoles. Au cours des années, elle s’est développée sur d’autres horizons, notamment la broderie. Les jeunes filles dans chaque famille apprennent à coudre et à broder. Les paysans investissent de plus en plus sur la production de matière première pour améliorer les produits de la broderie. Il s’enfonce plus sur la culture de soie naturelle et de soie sauvage.

La sculpture de bois est aussi un art qui identifie Madagascar à travers le monde. Elle fait la grande fierté de l’île. Il y a le savoir-faire Zafimaniry qui est actuellement classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a aussi le façonnage du fer. Plus rien ne se jette, car des artisans les recyclent et les façonnent pour créer des objets utiles au quotidien. Il s’agit d’une usine de ferblanterie. Presque tous les taxis-brousse de l’île ont été montés à partir d’objets recyclés. Il existe encore d’autres trésors culturels dont Madagascar fait sa fierté comme la vannerie, la bijouterie et la production du papier Antemoro.

Autres cultures symboliques de la grande île

Actuellement, le monde est en train de connaitre Madagascar à travers le football. L’équipe nationale porte le symbole de zébu connu sous le nom de Baréa Madagascar. En effet, le zébu est un symbole qui marque la grande culture malagasy, et ce, à travers tout le pays. Depuis le sud jusqu’au nord, de l’est à l’ouest, le zébu est synonyme de richesse, un symbole de la valeur malagasy. Cette culture est plus respectée dans le sud que dans les autres régions de Madagascar. Il existe plusieurs traditions qui incluent la présente de zébus. Pour les Betsileo, le savika est une pratique où les hommes braves s’accrochent aux bosses de ces animaux le plus longtemps possible pour déterminer leur force. Pour en savoir plus sur ces traditions, il faut vous rendre à Fianarantsoa en temps propice.

Vous avez aussi le riz. C’est la nourriture de base du peuple malagasy. Sa culture est plus un art qu’une simple plantation. Chaque région fait prospérer la culture du riz afin d’approvisionner les habitants de la grande île chaque année. Le riz est symbolique pour les Malagasy. Il retrouve dans ce produit la force et l’énergie nécessaire pour affronter la dureté de la vie. Si au jour, une personne consomme d’autres nourritures que le riz, c’est comme si celle-ci n’a rien pris.

Ce sont en général, les aspects symboliques de la culture malagasy, mais il existe d’autres pratiques intéressantes qui reflètent vraiment l’origine culturelle de ce peuple. Sur l’axe sud de Madagascar, vous pouvez découvrir d’autres aspects de la tradition malagasy.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here